alimentation allaitement

6. Puis-je manger n’importe quoi pendant l’allaitement ?

Pendant l’allaitement, vous pouvez manger tout ce qui est sain et qui vous plaît. Pendant cette période, vos besoins en nutriments, minéraux et vitamines augmentent. Veillez à avoir une alimentation variée et adéquate afin que vous et votre bébé ne manquiez de rien. Les fruits, les légumes, les aliments complets, les légumineuses, le poisson, la viande, les produits laitiers, les huiles végétales nutritives (par exemple l’huile de colza) et les noix sont des aliments idéaux pour aider à couvrir les besoins accrus en nutriments pendant l’allaitement. Les besoins en iode augmentent aussi considérablement – utilisez du sel de table iodé pour prévenir une éventuelle carence en iode.

Diversification du régime alimentaire

Un régime végétarien comprenant du lait, des produits laitiers et des œufs ne pose pas de problème, mais le lait des femmes qui ne mangent pas de poisson contient moins de DHA (acide docosahexaénoïque : il s’agit d’un acide gras important pour le développement du cerveau de l’enfant). Un complément alimentaire contenant du DHA est recommandé.

Un régime végétalien exempt de viande, de poisson, d’œufs, de lait et de produits laitiers nécessite une bonne compréhension de ce mode d’alimentation et une supplémentation adéquate des substances manquantes pendant la période d’allaitement.

Manifestations sur l’organisme du bébé

Le bébé a déjà connu les différentes saveurs de votre alimentation lorsqu’il était dans le ventre de sa mère. Le lait maternel reprend également le goût de ce que vous avez mangé et prépare le bébé de manière optimale aux repas familiaux suivants. De ce point de vue, il est important que les mères aient une alimentation saine et variée, tant pendant la grossesse que pendant l’allaitement.

Les flatulences et les malaises du nourrisson sont rarement liés au régime alimentaire de la mère. Si vous remarquez qu’après avoir mangé quelque chose de spécifique, votre enfant réagit à chaque fois par des flatulences et des indispositions, vous pouvez arrêter l’aliment en question pendant un certain temps.

Qu’est-ce qu’il faut éviter de manger pendant l’allaitement de son bébé ?

Pendant l’allaitement, il est préférable de consommer les boissons caféinées telles que le café, le thé noir ou le coca cola avec modération, avec un maximum de 2 à 3 tasses par jour.

L’alcool passe dans le lait maternel, c’est pourquoi il est préférable d’éviter les boissons alcoolisées pendant l’allaitement. Dans le cas d’événements spéciaux, un petit verre de vin, de bière ou de vin mousseux est tolérable.

Vous devez vous abstenir totalement de consommer de la nicotine ou des drogues, car il est prouvé qu’elles nuisent au développement du nourrisson.

Plus d’informations dans l’article « Conseils pour être en bonne santé pendant la grossesse« .

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

mon enfant refuse le sein

5. Mon enfant refuse le sein, que puis-je faire ?

Un refus d’allaiter ou une « grève » de l’allaitement sont des expériences très éprouvantes pour la …