conseils eviter cancer sein

4 conseils pour réduire le risque de cancer du sein

Le risque de contracter un cancer du sein dépend principalement des antécédents familiaux. Toutefois, même si  les gènes jouent un rôle important, il suffit parfois de changer son mode de vie pour réduire les facteurs de risque de cancer du sein. Voici donc 4 conseils pour prévenir au mieux le développement de lésions mammaires cancéreuses.

Identifier vos risques de cancer du sein à un stade précoce

Le plus grand risque de contracter un cancer du sein est d’avoir une prédisposition génétique, qui fait que vous avez hérité les gènes BRCA1 et BRCA2.

Toutefois, même si vous êtes porteuses du gène BRCA, le respect des consignes en matière de dépistage peut aider à détecter le cancer à un stade précoce, ce qui améliore l’efficacité du traitement. Par ailleurs, certaines femmes ayant un risque élevé de développer un cancer du sein prennent la décision radicale de subir une mastectomie préventive.

Si vous ne pouvez pas contrôler les gènes dont vous héritez, vous pouvez en revanche modifier votre mode de vie afin de prévenir au mieux le cancer du sein.

Garder un poids sain

Le surpoids et l’obésité peuvent être des facteurs de risque du cancer du sein. En effet, les femmes en surpoids ont tendance à produire et à stocker davantage d’œstrogènes. Or, les quantités élevées d’œstrogènes sont souvent associées au cancer du sein.

En adoptant une bonne hygiène de vie, ainsi qu’une alimentation saine et équilibrée, chaque femme sera en mesure de garder un poids sain et de réduire ainsi le risque de cancer du sein.

En outre, la consommation régulière de fruits et de légumes frais, de céréales complètes, de protéines maigres et des lipides sains améliorera votre santé, et boostera votre système immunitaire ainsi que votre niveau d’énergie.

Réduire la consommation d’alcool

Plusieurs recherches ont trouvé une relation entre la consommation d’alcool et le risque accru d’apparition ou de récidive de cancer du sein. Aujourd’hui, la plupart des instances médicales considèrent l’alcool comme un cancérigène avéré.

En France, on estime que la consommation d’alcool est responsable de 14% des cancers du sein diagnostiqués chaque année.

Pour métaboliser l’alcool et l’éliminer de l’organisme, le foie doit fabriquer l’acétaldéhyde. Or, cette molécule peut perturber l’ADN et induire des aberrations chromosomiques qui favorisent le développement du cancer. Par ailleurs, l’abus d’alcool peut induire du stress oxydatif et des réactions inflammatoires, conditions propices au développement des lésions cancéreuses. Pour préserver le bon fonctionnement hépatique et réduire le risque de développer un cancer du sein, les femmes doivent éviter l’abus d’alcool et réduire leur consommation à un verre par jour.

Arrêter de fumer

Le tabagisme n’est pas une cause directe du cancer du sein. Néanmoins, une patiente non-fumeuse a plus de chances de réussir son traitement oncologique si elle est diagnostiquée d’une tumeur mammaire. Essayez donc de réduire graduellement votre addiction au tabac, et d’adopter une bonne hygiène de vie qui vous aidera à arrêter définitivement de fumer.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

avancées technologiques médecine dentaire

4 avancées technologiques dont pourrait profiter la médecine dentaire

A une époque où les innovations et les progrès technologiques sont légion, la médecine dentaire …