rides amertume

Rides d’amertume : quelles en sont les causes ? Comment les éliminer ?

La perte d’élasticité et de fermeté de la peau survient avec l’âge, entraînant une carence progressive en acide hyaluronique, en collagène et en élastine, éléments fondamentaux pour une peau lisse et jeune. Il s’agit de protéines naturellement produites par notre corps, mais dont la production diminue progressivement avec les années.

Quelles sont les causes de l’apparition des rides nasogéniennes ?

Les rides du nez et des lèvres appartiennent à la catégorie des rides d’expression. Elles sont appelées « rides de la marionnette » en raison de leur dessin, elles alourdissent le visage et lui donnent un aspect fatigué et prématurément vieilli. Les causes de ce défaut sont variées, mais ce sont généralement les expressions faciales qui les provoquent.

rides d'amertume

Si vous avez ce problème, ne vous découragez pas : il existe différents remèdes pour les atténuer et améliorer l’esthétique de votre visage. Lorsque vous souriez, ces rides nasogéniennes sont particulièrement visibles. En effet, c’est précisément la façon dont vous souriez qui provoque la formation de ces sillons, en stimulant les muscles de cette zone. C’est la raison pour laquelle elles sont aussi appelées « rides du sourire ». Si vous avez ce type de rides, si vous souriez, vous remarquerez deux bandes, plus ou moins profondes selon votre âge, qui partent des narines vers les côtés des lèvres et tendent ensuite vers la mâchoire. Chez certaines personnes, ces marques sont assez évidentes et marquées, chez d’autres, elles s’arrêtent près de la bouche et sont à peine perceptibles.

Plus le temps passe, plus ces rides deviennent visibles et marquées. Cependant, il existe d’autres causes concomitantes, comme pour d’autres types de rides : le tabagisme, l’exposition excessive au soleil, une mauvaise hydratation de la peau, une prédisposition génétique, autant de facteurs qui abîment la peau, la rendant plus sèche et plus âgée. Dès l’âge de 30 ans, ces rides du sourire commencent à apparaître, car la production de collagène, d’élastine et d’acide hyaluronique commence à diminuer. Mais chez les femmes, surtout après 50 ans, lors de la pré-ménopause ou de la ménopause avec la diminution des œstrogènes, le problème des rides nasogéniennes s’aggrave considérablement. La peau vieillit inexorablement et sa structure, perdant fermeté et élasticité, tend à s’affaisser. Ce phénomène, combiné aux expressions faciales répétées, rend ces rides encore plus visibles et constitue la première sonnette d’alarme du vieillissement de la peau. Outre les rides nasogéniennes qui se forment entre les narines et les joues, il y a les rides dites du code-barres, qui sont des marques verticales placées côte à côte entre les narines et les lèvres supérieures. Le tabagisme est très souvent à l’origine de l’apparition prématurée de ces rides, car les cigarettes particulièrement fines ont tendance à les former au moment de l’inhalation, lorsque la bouche se resserre davantage autour du filtre.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

Lutte contre le tabagisme chez les jeunes : la cigarette électronique, une fausse bonne idée ?

Les cigarettes électroniques ont le vent en poupe, et sont particulièrement appréciées par les jeunes …