douleurs aux seins lors de l'allaitement

3. Que puis-je faire si j’ai des douleurs ou des démangeaisons au niveau des mamelons ?

Dans les premiers jours qui suivent l’accouchement, de nombreuses mères ressentent des douleurs au niveau des mamelons. C’est tout à fait normal, car la peau sensible du mamelon doit d’abord s’habituer à ce que votre bébé suce fort. Par la suite, l’allaitement ne devrait pas être douloureux. Si la bouche du bébé est grande ouverte, que l’aréole et le mamelon sont au centre de la bouche et que les lèvres du bébé sont dirigées vers l’extérieur, l’allaitement est également agréable pour vous.

Avoir des douleurs aux seins et comment y faire face est une chose qui revient souvent parmi les questions fréquentes sur l’allaitement maternel.

Si vos mamelons sont douloureux et rouges, changez souvent de position d’allaitement et évitez l’allaitement prolongé. Avant d’attacher le bébé, il peut être utile de stimuler le réflexe de donner du lait en réchauffant ou en massant le sein ou, si nécessaire, en tirant avec un tire-lait. L’application d’une pommade (par exemple, de la lanoline, disponible en pharmacie) ou d’un pansement spécial aidera à cicatriser la plaie. Si l’un des mamelons est si douloureux/blessé que l’allaitement est insupportable, vous pouvez extraire le lait avec un tire-lait et le donner au bébé jusqu’à ce que la situation s’améliore.

La douleur conduit souvent à l’arrêt de l’allaitement

Si la gêne persiste, consultez un spécialiste (consultant en lactation, sage-femme ou consultant en maternité et en pédiatrie) dès que possible. Le spécialiste peut également évaluer si les douleurs et les courbatures sont causées par le comportement de succion du bébé ou par des raisons anatomiques (créneau lingual trop court).

Chercher ce qui cause la douleur

En cas de démangeaisons, de brûlures ou de mamelons douloureux, la cause peut être le muguet (champignon Candida albicans). Dans ce cas, les mamelons sont généralement rouges et la douleur est perceptible même après l’allaitement. Votre médecin vous prescrira une crème antifongique pour vous et votre bébé. Comme le muguet est contagieux, il se trouve aussi généralement dans la bouche et dans la zone des couches du bébé et doit donc être traité. L’hygiène est donc très importante : lavage fréquent des mains et des vêtements, stérilisation des tétines et des serviettes, changement fréquent des tasses d’allaitement, etc. Les plaies sur les mamelons guérissent mieux avec l’humidité, tandis que le muguet se propage facilement dans les zones humides et sombres. C’est pourquoi il est utile de garder les seins à l’air libre pour les garder au sec. Des démangeaisons et des douleurs au niveau des seins peuvent indiquer la présence de muguet dans les canaux lactifères. Dans ce cas, une crème antifongique n’est pas suffisante, mais un traitement spécifique prescrit par un médecin est nécessaire.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

aliments complémentaires bébé

7. Quand dois-je donner à mon enfant des aliments complémentaires ?

La recommandation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), valable dans le monde entier et …