NIPAH VIRUS

Le virus Nipah : est-on prêts à y faire face ?

Dix des maladies les plus infectieuses du monde identifiées par l’OMS ne sont pas prises en charge par les firmes pharmaceutiques. On multiplie les efforts et les campagnes de mise en garde contre le Covid-19 mais on oublie que l’industrie pharmaceutique n’a sans doute plus les moyens de se concentrer sur les autres maladies infectieuses.

Les géants pharmaceutiques ne sont pas prêts pour la prochaine pandémie, met en garde un rapport

Les plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde sont peu préparées à la prochaine pandémie malgré une réaction de plus en plus forte à l’épidémie de Covid-19, a mis en garde un rapport indépendant.

Danger du virus Nipah

Le virus Nipah est un virus d’origine animale, il a fait son apparition en 1999 quand la maladie s’est propagé chez les éleveurs de porcs en Malaisie. Il s’est donc avéré que le virus se transmet de l’animal à l’humain à travers les aliments contaminés ou directement entre les êtres humains. Ce virus s’est propagé dans le sud-est de l’Asie.

virus nipah

Jayasree K Iyer, directeur exécutif de la fondation néerlandaise Access to Medicine, une organisation à but non lucratif financée par les gouvernements britannique et néerlandais, entre autres, a souligné que le virus Nipah, avec un taux de mortalité pouvant atteindre 75 %, pourrait être le prochain grand risque de pandémie.

« Le virus Nipah est une autre maladie infectieuse émergente qui suscite de grandes inquiétudes », a-t-elle déclaré. « Le virus Nipah peut exploser à tout moment. La prochaine pandémie pourrait être une infection résistante aux médicaments ».

Quelles sont les symptômes du virus Nipah ?

virus nipah

Nipah peut causer de graves problèmes respiratoires et une encéphalite, un gonflement du cerveau, et a un taux de mortalité de 40 à 75 %, selon le lieu où l’épidémie se produit. Les chauves-souris frugivores sont son hôte naturel. Les épidémies au Bangladesh et en Inde ont probablement été liées à la consommation de jus de palmier dattier.

Selon le rapport biennal de la fondation, il s’agit de l’une des dix maladies infectieuses sur seize identifiées par l’Organisation mondiale de la santé comme le plus grand risque pour la santé publique où il n’y a aucun projet dans les pipelines des entreprises pharmaceutiques. Elles comprennent également la fièvre de la vallée du rift, fréquente en Afrique subsaharienne, ainsi que le Mers et le Sars – des maladies respiratoires causées par des coronavirus et dont le taux de mortalité est bien plus élevé que celui du Covid-19, mais qui sont moins infectieuses.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

Chirurgie esthétique en Tunisie : agence fantôme et site escroc, l’exemple Elle Esthetique

Les arnaques dans le domaine du tourisme de santé sont devenues un problème à la …