variant Covid Pirola en 2023

Alerte au variant Covid Pirola en 2023 : symptômes du virus

Le variant Ba.2.86, surnommé Pirola, gagne du terrain : voici les symptômes et l’alerte des experts sur le virus

Le cauchemar Covid n’est peut-être pas terminé, car bien que le nombre d’infections ait diminué, qu’elles soient moins graves et moins symptomatiques, le virus continue de circuler. Comme nous l’avons appris au cours des trois dernières années, nous sommes en plein dans la phase de cohabitation avec le virus, comme s’il était devenu une grippe normale dont il faut se protéger avec quelques précautions. Mais avec l’été presque derrière nous et l’arrivée de l’automne, les experts commencent à tirer la sonnette d’alarme au sujet du coronavirus qui semble prêt à faire un retour décisif.

De nouvelles études sont présentées dans un article publié dans le Journal of Medical Virology, sous la direction de Massimo Ciccozzi du Campus Bio-Medico, dans lequel est analysée la nouvelle variante Pirola qui, avec plus de 40 mutations, est considérée comme la « souche la plus surprenante depuis Omicron ».

Pirola et les contagions dans le monde

Le premier cas de la nouvelle variante de Pirola, rapidement placée sous surveillance par l’Organisation mondiale de la santé, a été signalé au Danemark le 24 juillet. Il y a près de deux mois, en effet, la nouvelle variante Ba.2.86 est apparue et a rapidement commencé à se propager. Après le Danemark, elle a été isolée en Afrique du Sud, aux États-Unis, en Israël et au Royaume-Uni.

« Contrairement à d’autres, il n’y a pas de lien épidémiologique entre les différents cas », c’est-à-dire que les cas ne semblent pas liés entre eux et avec le premier, souligne l’article publié dans le Journal of Medical Virology par Massimo Ciccozzi, directeur de l’unité de statistiques moléculaires et d’épidémiologie du Campus Bio-Medico de Rome, et Fabio Scarpa, du département des sciences médicales de l’université de Sassari. Dans l’article, où l’on tente de dresser un portrait du nouveau variant, Ciccozzi explique : « Jusqu’à présent, plusieurs nouvelles mutations ont été détectées par rapport à l’ancêtre présumé Ba.2.

Pirola ne s’est pas encore fait connaître, mais il n’est pas exclu qu’il arrive, comme d’autres variantes l’ont déjà fait. L’augmentation du nombre de cas détectés n’est donc pas encore due à Pirola mais à d’autres variantes, dont la circulation est favorisée par l’augmentation des contacts sociaux de l’été. La variante Eris connaît une croissance particulière.

Actuellement, Arturo (Xbb.1.16) et Eris (Eg.5) restent les variantes les plus répandues, mais les cas liés au nouveau venu Ba.2.86 augmentent également.

Symptômes de la nouvelle variante

D’après les quelques données disponibles aujourd’hui, il semble que les symptômes de Pirola ressemblent à ceux d’une grippe classique avec une fièvre de 38, un rhume sévère et des maux de tête. La différence avec la grippe, cependant, est que le Covid ne survient pas pendant la saison froide, mais tout au long de l’année, soulignent les experts.

De plus, il n’existe actuellement aucune preuve que le Pirola provoque des maladies plus graves. Selon les données, aucun décès n’est lié à Ba.2.86, le nom scientifique de cette variante. L’OMS précise que « l’impact potentiel des mutations Ba.2.86 n’est pas connu à l’heure actuelle, nous sommes dans une phase d’évaluation minutieuse ». L’Organisation mondiale de la santé réitère donc son appel à « une amélioration de la surveillance, du séquençage et de la notification des cas de Covid-19, car ce virus continue de circuler et d’évoluer ».

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

allaitement anturel

La prévention des pathologies grâce à l’allaitement naturel

Dans les années 1978, les organismes internationaux comme l’UNICEF et l’OMS, s’organisent pour la protection, …