mythes café

5 mythes à propos du café : on vous dit le vrai du faux

Le café est assurément la boisson la plus populaire au monde. Certaines l’aiment pour son goût et son arome uniques, tandis que d’autres s’intéressent à ses propriétés énergisantes et stimulantes pour commencer leur journée du bon pied.

Toutefois, de nombreuses rumeurs circulent aujourd’hui à propos du café, notamment sur ses prétendus effets pernicieux sur la santé. On vous dit la vérité sur 5 des mythes le plus tenaces à propos du café.

Le café retarde la croissance des enfants

Un mythe répandu prétend que le café empêche la croissance osseuse, et qu’il peut même retarder la croissance générale de l’enfant. Or, les études menées indiquent que la caféine issue du café n’a aucun impact sur la croissance et le développement osseux.

Toutefois, les chercheurs ont constaté que les enfants ayant des apports élevés en caféine consommaient plus de sucre, mais aussi moins de fruits et de produits laitiers.

mythes café

Autant dire que le café n’est pas la boisson idéale pour les enfants, même s’il n’a aucun effet direct sur leur croissance. Découvrez les aliments sains qui améliorent les capacités mentales de votre enfant.

Le café provoque le cancer

De nombreuses études ont suggéré que le café augmentait le risque de cancer et de maladie cardiaque. Néanmoins, ces recherches ne dissocient pas la consommation de café des autres habitudes malsaines qui y sont souvent associées, comme la sédentarité et le tabagisme.

A l’heure actuelle, il existe peu de preuves tangibles démontrant que le café provoque le cancer. Rappelons toutefois que la consommation régulière de toute boisson chauffée à plus de 70°C peut augmenter le risque de cancer de l’œsophage.

Le café n’apporte aucun bénéfice pour la santé

Nombreux sont ceux qui affirment que le café n’apporte aucun bénéfice pour la santé, voire qu’il serait même nocif à long terme.

Détrompez-vous ! Certaines recherches montrent que le café peut aider à prévenir certains types de maladies chroniques comme le diabète de type 2, la maladie de Parkinson, le cancer de la prostate ou encore les maladies du foie.

Bien entendu, si vous ajoutez à votre tasse trop de sucre ou de crème, votre café ne sera plus aussi bénéfique. En outre, il faut rappeler que les enfants, les personnes âgées ainsi que celles souffrant d’hypertension doivent limiter la quantité de caféine consommée.

De même, les personnes atteintes d’une sensibilité à la caféine doivent éviter de consommer du café, sous peine de déclencher des symptômes désagréables (nausées, palpations, bouffées de chaleur…)

Le café favorise les maladies cardiovasculaires

Ceci est malheureusement vrai. La consommation de café est associée à une légère augmentation des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, y compris l’hypertension.

De même, la consommation de grandes quantités de caféine peut augmenter le rythme cardiaque et le niveau d’anxiété. L’excès de caféine peut également provoquer des palpitations cardiaques et entraîner des troubles du sommeil.

Le café augmente le taux de cholestérol

Ce n’est pas vraiment un mythe, c’est juste qu’il ne s’applique pas à tous les buveurs de café.

En effet, la consommation en grandes quantités de café non filtré (espresso, café turc…) peut augmenter le taux de cholestérol.

La raison est simple : le processus de filtration du café élimine le cafestol et le kahweol. Ces deux composés naturels sont riches en lipides, et sont associés à l’hypercholestérolémie en cas d’apports élevés. Pas de panique toutefois, car le taux de cholestérol ne sera pas affecté par une demi-tasse quotidienne d’expresso, ni par quelques tasses de café filtré par jour.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

vivre positif

Comment vivre une vie positive ?

La plupart du temps, nous pouvons choisir de laisser la négativité dominer notre vie ou …