La négligence qui a conduit à la mort d’une patiente du dr Balti après sa liposuccion

Cette semaine, une autre faute médicale, une négligence ou peut-on dire non-assistance à personne en danger a été rapporté et qui a conduit à la mort d’une jeune tunisienne. La jeune Sana Ali a été la victime du docteur Walid Balti, désormais prénommé le boucher par un grand nombre de ses patients.

Une koweitienne qui pleure son amie tunisienne sur Tik Tok

Une nouvelle vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux depuis le mercredi 19 octobre 2022. On y voit une femme koweïtienne accusant le chirurgien plasticien Dr Walid Al-Balti d’avoir tué son amie.

La vidéo a fait sensation, d’autant plus que ce dernier est réputé pour effectuer de nombreuses chirurgies plastiques en tout genre.

Découvrez la vidéo Tik Tok ici : Vidéo de l’amie de la victime

Sana Ali : la nouvelle victime du docteur Balti

Elle a été hospitalisée pour subir une liposuccion, toutes ses analyses étaient bonnes.

Selon la vidéo, son amie explique les détails de la vilaine erreur médicale, car la femme a déclaré que son amie tunisienne résidant au Koweït avait subi une opération de liposuccion après avoir communiqué avec le Dr Walid Balti et l’agence Venus Esthetika et effectué toutes les analyses qu’il lui avait demandées pour s’assurer sa sécurité physique et l’absence de toute maladie ou problème qui entrave la réalisation de la chirurgie.

Qu’est-ce qui s’est passé après sa sortie de la clinique ?

L’amie de Sana a poursuivi : « Le troisième jour de l’opération, elle est rentrée chez elle, mais son état de santé était instable, elle est donc retournée à la clinique, où sa santé s’est détériorée, et plus tard, il est devenu clair qu’elle souffrait d’une infection et une bactérie. »

Et dans le clip vidéo ci-dessous, elle confirme que le Dr Walid Balti a insisté pour que la patiente ne soit transférée pas dans aucune autre clinique, malgré les souffrances et les courbatures qu’elle a endurées pendant 3 semaines. Elle l’a décrit comme un voyou, soulignant que de nombreux patients sont morts de ses mains, en plus de multiples erreurs médicales.

Elle a également souligné que le chirurgien avait ouvert l’abdomen de la patiente et l’avait recousu à l’insu de sa famille et sans rapport médical prouvant les raisons de cet incident, d’autant plus que la liposuccion avait été pratiquée sans ouverture abdominale.

Selon des sources qui ont choisi de ne pas être nommées, l’agence qu’a contacté la victime Venus Esthetika : https://venus-estetika.com.

Qui a réalisé cette intervention ?

Le Dr Walid Balti est un chirurgien plasticien tunisien spécialisé en chirurgie plastique et connu pour avoir traité avec de nombreuses personnalités tunisiennes et étrangères, et il a obtenu plusieurs certificats dans son domaine de spécialisation. Toutefois, il a commis plusieurs fautes médicales, allant de la déviation de la cloison nasale d’une patiente venue traiter une bosse nasale, au fait de causer la mort de plusieurs patientes.

https://bit.ly/3CR65qO

Il était également connu pour avoir pratiqué diverses chirurgies plastiques, notamment la liposuccion et l’abdominoplastie, ce qui a incité la défunte à le contacter et à le choisir parmi de nombreux chirurgiens distingués en Tunisie. https://bit.ly/3CNYsBD

Le Dr Walid Balti s’est également distingué par ses autres interventions esthétiques contrairement à la liposuccion, notamment le lifting, l’augmentation mammaire, le modelage corporel et les injections de Botox, que ce soit au visage ou dans d’autres zones du corps, qui est une chirurgie esthétique du corps et du visage, ainsi que pour les seins.

Il a également collaboré avec plusieurs agences qui promeuvent le tourisme esthétique en Tunisie, dont la Clinique Pasteur, en plus de son contrat avec une fausse agence appelée Med Assistance, où il a commis une erreur médicale qui a couté la vie à une femme française suite à une liposuccion.

Le nom du chirurgien plasticien, le Dr Walid Balti, a toujours été au premier plan dans les moteurs de recherche et les médias sociaux, surtout ces derniers temps en raison d’erreurs médicales fréquentes, qui sont les victimes de nombreuses personnes qui voulaient apporter des modifications à leur corps pour obtenir une apparence attrayante ou pour régler certains problèmes comme l’obésité.

La question qui se pose à quand ces massacres et ces fautes médicales ?

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

aliments complémentaires bébé

7. Quand dois-je donner à mon enfant des aliments complémentaires ?

La recommandation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), valable dans le monde entier et …