caracteristiques de la peau

La peau et ses caractéristiques

La peau n’est pas seulement une structure anatomique à la frontière entre notre corps et le monde extérieur, mais aussi un outil fondamental par lequel nous entrons en contact avec tout ce qui nous entoure. La peau a également un lien très fort avec le psychisme et les émotions, comme nous le verrons dans la psychosomatique et la physiognomonie de la peau du visage. Pensez, par exemple, au rôle que la peau et les lèvres jouent dans la relation entre la mère et l’enfant, dans le sexe et dans les relations interpersonnelles.

Nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper que la peau est un organe des sens et qu’en tant que tel, elle est étroitement liée au système nerveux, avec lequel elle partage, non par hasard, la même dérivation embryologique.

Anatomie de la peau

La peau est composée de trois couches principales : l’épiderme, le derme et le hypoderme

Épiderme

C’est la couche la plus externe. Il ne contient pas de vaisseaux sanguins et vit donc du derme sous-jacent, qui l’alimente en oxygène et en nourriture.

L’épiderme est constitué de plusieurs couches de cellules. Dans la couche la plus profonde (couche basale), la multiplication des cellules a lieu. Lorsque les cellules arrivent à maturité, elles migrent vers la surface et subissent un processus de transformation (kératinisation) qui conduit à leur mort. La couche la plus superficielle (stratum corneum) n’est donc constituée que de cellules mortes aplaties, qui sont progressivement éliminées du corps par desquamation.

L’épiderme est recouvert d’une émulsion d’eau et de graisse au pH légèrement acide (film hydrolipidique), produite par les sécrétions des glandes sébacées et sudoripares. Ce film garde la peau douce et abrite des micro-organismes bénéfiques (flore cutanée) qui contribuent à la défendre contre les champignons et les bactéries.

Derme

Il s’agit du tissu conjonctif situé sous l’épiderme. Ses principaux composants sont les fibres de collagène et d’élastine, qui lui confèrent respectivement sa résistance et son élasticité.

Ces fibres sont immergées dans une substance gélatineuse dont le principal composant est l’acide hyaluronique qui, ayant la capacité de lier beaucoup d’eau, contribue à maintenir le volume de notre peau.

Le vieillissement (chronovieillissement) et l’exposition au soleil (photovieillissement) entraînent une diminution de la teneur en collagène, en élastine et en acide hyaluronique. En conséquence, la peau a tendance à perdre du tonus et à former des rides au fil des ans. C’est pourquoi, il faut protéger la peau du soleil.

Le derme contient également des vaisseaux sanguins et lymphatiques, des fibres et des récepteurs nerveux, des glandes sudoripares, des glandes sébacées et des follicules pileux.

Sous-cutané (hypoderme)

Il s’agit de la couche la plus profonde, composée principalement de cellules graisseuses qui s’agrègent pour former des coussinets graisseux, séparés les uns des autres par des septa fibreux.

Au niveau du corps, ces coussinets graisseux ont une répartition différente selon le sexe.

Au niveau du visage également, l’hypoderme présente une structure composée de sacs distincts, disposés de manière à former une couche superficielle et une couche profonde. Ces sacs se modifient de différentes manières au cours du processus de vieillissement. Les techniques de rajeunissement du visage doivent donc tenir compte de ces changements afin d’obtenir des résultats optimaux (art. « Lifting chirurgical ou rajeunissement du visage sans chirurgie comme par l’acide hyaluronique ? »).

caracteristiques de la peau

La fonction de la peau

La peau accomplit des actions très importantes :

  • thermique : elle limite les pertes de chaleur et permet de maintenir une température corporelle constante grâce à la transpiration ;
  • mécanique : elle protège le corps des traumatismes grâce au derme, qui est résistant et élastique, et au sous-cutané, qui forme un coussin souple ;
  • protection contre le rayonnement solaire : l’épiderme réagit aux rayons UV en augmentant son épaisseur et la production de mélanine ;
  • barrière : contre les produits chimiques, les bactéries, les champignons et les virus ;
  • immunitaire : contient les cellules du système immunitaire qui sont prêtes à être activées en cas de pénétration d’agents extérieurs ;
  • sensorielle : contient des fibres et des récepteurs nerveux pour la chaleur, le froid, la pression, les vibrations et la douleur.

Psychosomatique de la peau

Nos émotions se manifestent au niveau de la peau :

  • la peur avec le blanchiment,
  • la honte en rougissant,
  • l’anxiété par la transpiration,
  • le stress chronique avec l’assombrissement des cernes sous les yeux,
  • des conflits plus profonds avec des maladies comme l’acné et le psoriasis.

La physionomie et la signification des différentes zones de peau du visage.

Selon la physiognomonie, il est non seulement possible d’identifier les caractéristiques psychologiques d’une personne en analysant les traits et les expressions de son visage, mais il est même possible de diagnostiquer certains problèmes organiques en se basant sur la localisation des rides et des modifications de la peau.

Notre visage est en définitive un écran sur lequel nous projetons notre monde intérieur : qui nous sommes, comment nous sommes et comment nous nous sentons.

La peau est bien plus qu’une structure anatomique !

Le visage transmet donc constamment des informations non seulement aux autres, mais aussi à nous-mêmes. Chaque fois que nous nous trouvons devant un miroir, notre reflet transmet des informations à notre cerveau !

La psychosomatique et la physionomie du visage nous enseignent que notre monde intérieur se manifeste dans notre apparence extérieure. Il convient toutefois de garder à l’esprit que l’apparence extérieure influe également sur l’intériorité. Elle affecte la façon dont nous nous sentons et nous jugeons, nous rendant plus ou moins sûrs dans nos relations avec les autres.

Il n’est donc pas surprenant de voir les résultats de recherches montrant que les personnes qui ont recours à la médecine esthétique sont plus heureuses et ont une meilleure humeur.

Se voir mieux, c’est améliorer son estime de soi et se sentir mieux !

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

soin visage

Les étapes de soins de la peau naturels

Votre peau est l’un des organes les plus importants de votre corps. C’est aussi le …