Body positive

Le mouvement Body Positive encourage la tolérance, non l’obésité

Le terme « body positive » a fait l’objet d’une attention particulière ces dernières années. Il s’agit d’un mouvement qui promeut l’acceptation de tous les corps, quels que soient leur taille, leur forme, leur couleur de peau, leur sexe et leurs capacités physiques. Ses partisans se concentrent moins sur l’apparence physique et plus sur la santé globale du corps humain.

Que veut dire « body positive » ?

L’idée du concept de base du « Body positive » est de s’accepter comme on est, avec ses bourrelets, ses vergetures et toute autre spécificité morphologique. Il faut accepter tous les corps et être fière de ce qu’on est.

Pourtant, il subsiste des idées fausses sur la signification de la positivité corporelle et son véritable impact. Par exemple, la revue scientifique Obesity a publié en 2018 un article suggérant que « le mouvement body-positive contribue à être obèse. » Les médias grand public ont repris cette idée et l’ont relayée avec des titres tels que « Une étude révèle que le mouvement body-positive contribue probablement à la crise de l’obésité » et « La normalisation de la « plus-size » risque de cacher le danger de l’obésité. »

Etudes sur l’image corporelle

Selon l’« Office on Women’s Health », une image corporelle saine signifie se sentir bien dans son corps et se sentir à l’aise dans son corps. À l’inverse, il indique que le fait d’avoir une image corporelle négative peut accroître le risque de troubles mentaux, notamment de troubles de l’alimentation.

Donc s’accepter comme on est, ne veut pas dire se laisser aller et manger n’importe comment, il signifie tout simplement de ne pas se laisser influencés par les dictas imposés par les magazines de beauté.

Dans une étude publiée dans le numéro de décembre 2019 de l’« International Journal of Environmental Research and Public Health », l’insatisfaction corporelle est étroitement associée à la dépression, à la consommation de substances améliorant la performance et à une faible estime de soi.

Stephanie Viada et Veronica Sams ont travaillé indépendamment pour promouvoir ce qu’elles estiment être la véritable signification d’être positif à propos de son corps – l’acceptation de soi et l’apprentissage de ce qui est sain spécifiquement pour vous.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

sante buccodentaire

4 problèmes bucco-dentaires qui peuvent être d’origine génétique

Peut-on en vouloir à notre arbre généalogique pour nos problèmes dentaires, comme les caries ou …