types cicatrices

Quels sont les types des cicatrices ?

La peau est l’enveloppe la plus externe de notre corps. Chez l’homme, il est le plus grand organe du système tégumentaire et remplit diverses fonctions de médiation entre le corps et le monde extérieur. Toute atteinte du derme et de la jonction dermo-épidermique entraîne inévitablement l’apparition de cicatrices.

 

Qu’est-ce qu’une cicatrice ?

Du point de vue médical, les cicatrices peuvent être distinguées en fonction du type de processus de guérison qui s’est produit. Ce processus peut être normal, c’est-à-dire qu’il peut produire un résultat cicatriciel conforme à la plaie elle-même, ou bien il peut produire une réparation excessive (cicatrice hypertrophique) ou déficiente (cicatrice atrophique).

La cicatrice est normalement lisse, a tendance à être plus claire que la peau environnante et ne présente pas d’annexes cutanées (poils et glandes). Par rapport au plan de la peau, la cicatrice peut apparaître plate, en relief ou enfoncée.

Lorsque le processus de guérison subit des anomalies, des cicatrices dites pathologiques sont générées.

Que sont les cicatrices hypertrophiques, les cicatrices chéloïdes et les cicatrices d’acné ?

On peut distinguer 4 types de cicatrices pathologiques :

Cicatrice hypertrophique : les cicatrices de ce type se forment normalement à la suite d’un processus de cicatrisation sous contrainte mécanique. Ils se forment le plus souvent dans les plaies liées aux articulations. Elle se manifeste par une cicatrice rouge, dure et en relief qui ne s’étend normalement pas au-delà des limites de la cicatrice initiale. Elle apparaît environ 1 à 2 mois après la guérison complète et est associée à des douleurs et des démangeaisons d’intensité variable.

Cicatrice chéloïde (chéloïde) : le terme chéloïde est souvent confondu dans le langage courant avec le terme cicatrice hypertrophique. La chéloïde est une cicatrice exubérante qui couvre une surface plus importante que la blessure qui l’a provoquée. Elle se forme chez les personnes prédisposées à la suite d’un traumatisme ou de lésions cutanées même mineures. L’apparence des cicatrices chéloïdes est désagréable (brillante, en relief et lisse). La présence d’une cicatrice chéloïde n’est pas à proprement parler une maladie, mais comme elle peut se développer fortement, elle peut interférer avec le mouvement normal des articulations concernées.

types cicatrices

Cicatrice atrophique : les cicatrices atrophiques sont légèrement creusées en raison d’un manque de collagène. Dans ces cas, le tissu cicatriciel recouvre la plaie, mais la production de tissu n’est pas suffisante pour combler complètement la zone endommagée. Les cicatrices atrophiques résultent généralement des suites des troubles acnéiques ou de la varicelle.

Cicatrice rétractile : elle se caractérise par une rétraction cutanée avec réduction de la surface et a pour site typique les zones articulaires soumises à une flexion ou une extension. Elle entraîne un déficit fonctionnel surtout lorsqu’elle touche des régions telles que le cou, le membre supérieur, la main et le membre inférieur ou encore le ventre suite à une abdominoplastie.

Les vergetures : l’étirement de la peau suite à une variation de poids rapide peut engendrer des cicatrices qui varient d’apparence en fonction de l’élasticité de la peau et de son hydratation. Les vergetures peuvent être blanches ou rouges.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

vivre positif

Comment vivre une vie positive ?

La plupart du temps, nous pouvons choisir de laisser la négativité dominer notre vie ou …