Covid-19 : des perturbateurs endocriniens répandus pourraient réduire l’efficacité du vaccin

La lutte contre le Covid-19 pourrait être menacée par des polluants très répandus : les substances per- et polyfluoroalkylées ou PFAS.

Selon plusieurs études, ces substances chimiques affectent considérablement la capacité du système immunitaire à combattre les maladies infectieuses. En outre, elles peuvent également limiter la production d’anticorps après la vaccination, ce qui réduirait l’efficacité du vaccin anti-Covid.

Ainsi, les chercheurs pensent que les personnes ayant des niveaux sanguins élevés de PFAS devraient se faire vacciner en priorité et avec un plus grand nombre de doses.

  • Les PFAS : des polluants nocifs et fortement répandus
  • Les perfluorés : ces polluants qui affectent la réaction immunitaire anti-Covid-19

Limiter tant bien que mal l’exposition aux PFAS

Dans des Etats américains comme New York ou New Jersey, les autorités ont déjà pris des mesures pour limiter l’exposition de la population aux perfluorés, notamment en interdisant l’utilisation des PFAS dans les emballages alimentaires.

En attendant des mesures plus drastiques, chaque citoyen peut réduire son risque d’exposition à ces polluants en filtrant l’eau potable, en évitant certains aliments emballés et en optant pour les fruits et légumes issus de l’agriculture biologique.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

conseil prendre soin peau été

3 conseils pour prendre soin de sa peau en été

Comment prendre soin de sa peau en été ? Pour mieux préparer la peau à …