lifting des seins

Qu’est-ce qu’un lifting des seins ?

Le lifting des seins est une intervention très populaire en chirurgie esthétique. Il est indiqué pour les femmes qui souhaitent remonter un sein tombant (ptose mammaire) ou réduire et modifier la forme et la taille de l’aréole.

La ptose mammaire peut dépendre d’une multiplicité de facteurs : caractéristiques de la peau, composante adipeuse, composante glandulaire, grossesse, allaitement, perte de poids drastique et soudaine, vieillissement, ménopause, etc.

lifting des seins

La ptose mammaire peut être classée en quatre degrés différents en fonction du relâchement du sein et de la position du complexe aréole-mamelon par rapport au pli sous-mammaire. Le traitement chirurgical de la ptose mammaire consiste en l’excision de l’excès de peau, la plicature de la glande avec fixation dans une position plus élevée, la relocalisation du complexe aréole-mamelon dans une position plus élevée et l’insertion éventuelle d’implants.

Un peu d’histoire sur le lifting des seins

Les premières procédures de mastopexie remontent au début des années 1900. En 1907, Girard a utilisé une incision sous-mammaire fixant la glande au muscle grand pectoral au niveau de la deuxième côte. En 1923, Lotsch invente une nouvelle technique, encore très répandue, qui consiste à remonter le sein en déplaçant le complexe aréole-mamelon et à retirer l’excès de peau par une incision verticale.

En 1927, Joseph a proposé une technique différente basée sur deux incisions, la première rhomboïdale en direction de l’aisselle et la seconde pour tailler un pédicule supérieur qui servait à relocaliser le complexe aréole-mamelon à l’endroit choisi. À cette époque également, Madame Noel pratiquait des incisions le long du contour de l’aréole afin de la remonter en réséquant la peau au-dessus.

En 1966, Regnault associe la technique de la mastopexie à l’introduction des prothèses.

Enfin, depuis les années 80, Gruber, Jones et Benelli ont été les promoteurs de la technique périaréolaire pour corriger les degrés modérés de ptose mammaire, tandis que pour la mastopexie avec un degré élevé de ptose, différentes techniques chirurgicales ont été conçues avec des cicatrices verticales, en « L » ou en « T » inversé.

Dans le prochain article, nous allons nous approfondir avec un FAQ sur le lifting des seins.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

age ideal reduction mammaire

Quel est l’âge idéal pour subir une réduction mammaire ?

La chirurgie de réduction mammaire étant de plus en plus populaire ces dernières années, de …