anneau gastrique

Combattre l’obésité par l’anneau gastrique

Le patient soumis au traitement par ballon intragastrique est sédaté et, comme dans le cas de la gastroscopie, le ballonnet, encore dégonflé, est placé dans la partie supérieure de l’estomac, la zone la plus riche en mécanorécepteurs mentionnée précédemment.

Comment se déroule l’insertion du ballon intragastrique ?

Une première phase de dépistage aura permis d’éviter la présence d’éléments s’opposant au succès de l’opération, après quoi l’endoscopiste pose le ballon gastrique.

Un cathéter, placé à côté du ballon, est utilisé pour le gonfler. A la fin de cette procédure, le médecin extrait le cathéter en tirant sur l’extrémité placée à l’extérieur.

Une valve spéciale permet d’éviter que la solution saline contenue dans le ballon gastrique ne s’échappe. Le ballon gonflé va alors flotter dans l’estomac et, en raison de sa taille, ne pourra pas passer dans l’intestin. Le traitement dure environ 30 minutes et est suivi d’une courte période de surveillance pour le patient, qui est toutefois libre de rentrer chez lui après quelques heures.

Il faut jusqu’à trois semaines après l’opération pour que le corps s’habitue au nouveau dispositif d’anneau gastrique.

Après une période initiale pendant laquelle le régime est limité aux aliments liquides (eau, lait, soupes), le patient peut progressivement passer d’un régime liquide à un régime solide.

On estime que, dans la première période, certains patients soumis à un traitement par ballonnet intragastrique éprouvent des symptômes tels que nausées, ballonnements, diarrhées et autres troubles digestifs et intestinaux. Dans ces cas, des médicaments qui agissent sur les symptômes peuvent être prescrits.

Il est important que le patient soit également suivi à domicile par sa famille, afin de respecter les consignes diététiques et, surtout, de maintenir une attitude positive et proactive, afin de prévenir d’éventuelles complications, y compris psychologiques, après l’opération.

Comme pour de nombreuses autres opérations, la perte de poids est rapide au cours des six premiers mois. Par la suite, le retrait ou le remplacement du dispositif peut être envisagé, en raison de l’exposition aux acides gastriques qui affaiblissent sa structure.

Contre-indications de l’anneau gastrique

Le ballon intragastrique est contre-indiqué dans tous les cas où le patient souffre de maladies du tube digestif supérieur : œsophagite, œsophage de Barrett, métaplasie, dysplasie, polypes œsophagiens ; il est également contre-indiqué pour les patients souffrant de maladies de l’intestin, comme la maladie de Crohn ; même pour les patients ayant des tendances à la boulimie, l’indication du traitement par ballon gastrique n’est pas recommandée car cette condition est considérée comme un prédicteur de résultats négatifs de la méthode.

Le traitement des patients ayant des antécédents de troubles psychologiques doit être envisagé : dans ces cas, une mauvaise résistance psychologique peut obliger le médecin à retirer le dispositif.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

LA LIPOSUCCION N'EST PAS UNE OPÉRATION POUR PERDRE DU POIDS

LA LIPOSUCCION N’EST PAS UNE OPÉRATION POUR PERDRE DU POIDS OU POUR MAIGRIR !

Il affecte le volume, mais pas le poids. Il s’agit d’une opération sûre pour autant …