L’ananas : une arme improbable pour lutter contre la Covid-19 ?

Une récente recherche américaine suggère que la bromélaïne extraite de la tige d’ananas pourrait être utilisée comme un traitement antiviral contre la Covid-19.

A cause de sa transmission rapide et de ses effets délétères sur le système respiratoire, notamment chez les sujets vulnérables, le coronavirus associé au syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2) continue de faire des ravages partout dans le monde.

Suivant les recommandations de l’OMS, les patients infectés sont traités avec différents agents antiviraux, anti-inflammatoires voire antipaludéens. Néanmoins, l’efficacité de ces substances est aléatoire et leurs effets à long terme sont parfois méconnus. En attendant la mise au point de nouveaux antiviraux contre le SRAS-CoV-2, les chercheurs continuent d’expérimenter des médicaments existants. Dans cette optique, des scientifiques de l’Université du Nebraska se sont intéressés à la bromélaïne.

La broméline est un ensemble d’enzymes extraits de l’ananas. Déjà utilisée pour traiter la douleur, les inflammations ou encore la thrombose, elle pourrait désormais aider les patients infectés par la Covid-19.

Les résultats préliminaires de cette étude indiquent que la broméline peut empêcher le virus de se fixer sur les cellules hôtes. Lorsqu’il réussit à infecter une cellule, le virus de la Covid-19 sécrète des milliers de protéines pour court-circuiter le système immunitaire. Or, grâce à ses propriétés protéolytiques, la broméline va dégrader ces protéines, ce qui inhibe l’action du virus et l’empêche de contaminer d’autres cellules.

La bromélaïne issue de l’ananas est déjà connue pour ses nombreuses vertus santé

Des études antérieures ont déjà démontré que la bromélaïne avait des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. Elle aiderait à traiter l’arthrose, la mauvaise cicatrisation et les escarres, ou encore les problèmes digestifs. En outre, ce complexe enzymatique issu de l’ananas est facilement absorbé par l’organisme, et la digestion altère très peu ses propriétés biologiques. Autant de propriétés avantageuses qui peuvent être exploités pour traiter les patients infectés par le nouveau coronavirus.

En définitive, la broméline pourrait être un recours efficace comme antiviral contre le Covid-19, mais aussi contre d’éventuelles épidémies futures de coronavirus. Toutefois, la production massive d’un médicament à base de broméline devra attendre des recherches complémentaires et des essais cliniques concluants.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

conseils perdre du poids

Dix conseils pour perdre du poids et suivre un régime

Il existe de nombreux produits sur le marché qui promettent une perte de poids rapide, …