conseils dépression saisonnière

4 conseils pour lutter contre la dépression saisonnière

A l’approche de l’hiver, de nombreuses personnes souffrent de troubles de l’humeur, notamment dans les pays où le manque d’ensoleillement est plus important. Il s’agit de la dépression saisonnière, ou trouble affectif saisonnier (TAS). En effet, les recherches récentes établissent un lien étroit entre le manque d’exposition à la lumière du soleil et l’humeur dépressive, ainsi que les troubles de l’appétit et du sommeil.

Pour affronter ce trouble dépressif passager, les médecins recommandent d’adopter des habitudes saines, comme le régime alimentaire équilibré et l’activité physique régulière. Voici donc 5 conseils à suivre pour mieux lutter contre la dépression saisonnière.

Augmentez votre exposition à la lumière

Le manque d’ensoleillement et le déficit de vitamine D qu’il engendre sont à l’origine des troubles affectifs saisonniers. Pour y pallier, les lampes de luminothérapie et les simulateurs d’aube sont des options à envisager.

Vous pouvez aussi remplacer vos lumières intérieures par des ampoules à spectre complet. De même, on recommandera d’ouvrir complètement les fenêtres chaque matin, afin de laisser entrer le maximum de lumière naturelle.

Pratiquez régulièrement une activité physique

Pratiquer une activité physique en hiver peut être difficile, car le froid peut drainer votre motivation autant qu’il affecte votre humeur. Néanmoins, le fait d’établir un programme d’entraînement sportif et de le mettre en pratique vous aidera à garder le moral et à occuper votre temps.

Pour profiter au maximum de la lumière naturelle, prévoyez autant d’activités en plein air que possible, comme la course à pied, le cyclisme ou les sports de raquette.

En plus de faire du sport, vous combattrez mieux la dépression saisonnière en étant mentalement actif. Si vous n’avez pas le cœur à lire, une activité ludique comme le scrapbooking, les mots fléchés ou les jeux de société peut vous redonner le moral lorsque le temps maussade vous déprime.

Changez votre régime alimentaire

Pour mieux lutter contre le trouble affectif saisonnier, vous devez manger des aliments sains et consommer moins de caféine. Essayez d’augmenter vos apports de vitamine D en consommant plus de poissons, d’œufs et de produits laitiers.

Par ailleurs, le manque de sérotonine associé à la dépression saisonnière peut vous donner des envies sucrées. Pour pallier à vos besoins en glucides, privilégiez les glucides sains issus des fruits et légumes, du riz brun ou des légumineuses.

Envisagez une prise d’antidépresseurs après consultation chez un médecin spécialiste

Dans des cas extrêmes, les troubles affectifs saisonniers peuvent entraîner une grave dépression. Si vous constatez un changement comportementale, demandez l’avis de votre médecin pour déterminer les causes de la fatigue chronique. Il vous dira si vous passez par un épisode dépressif lié au changement de saison si vous avez ces symptômes :

  • vous dormez plus que d’habitude
  • vous perdez votre énergie et votre intérêt pour les activités quotidiennes
  • vous constatez une perte de libido
  • vous êtes incapable de vous concentrer

Si vous présentez ces symptômes, envisagez de consulter un médecin spécialiste. Il peut vous prescrire des antidépresseurs en y associant une thérapie cognitivo-comportementale.

 

 

 

 

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

remèdes cure detox

Remèdes d’une cure détox réussi

L’importance d’éliminer les toxines du corps n’est plus à démontrer. En effet, le foie est …