4 causes de la fatigue chronique chez les personnes dépressives

La dépression peut être à l’origine d’une fatigue chronique, rendant difficiles à gérer les taches les plus simples. En effet, la fatigue touche 90% des personnes dépressives, et les handicape dans leur vie de tous les jours.

D’un autre coté, la fatigue chronique peut aggraver les symptômes de la dépression et en augmenter le risque.

Pour briser ce cercle vicieux, il est important de connaitre les facteurs responsables de la fatigue chronique chez les sujets dépressifs.

Les problèmes de sommeil

Les personnes souffrant de dépression ont souvent une qualité de sommeil inférieure à celle des sujets sains, et sont plus susceptibles de souffrir d’insomnie ou d’hypersomnie.

Or, le sommeil est essentiel pour régénérer l’organisme et refaire le plein d’énergie. Le mauvais sommeil n’est pas l’unique cause de dépression, mais il en augmente le risque en aggrave les symptômes, notamment la fatigue chronique.

La mauvaise alimentation

Plusieurs recherches se sont intéressées à la relation entre les habitudes alimentaires et le risque de dépression.

A priori, la consommation régulière d’aliments anti-inflammatoires pourrait réduire le risque de dépression. En outre, les chercheurs associent certaines habitudes alimentaires à un risque accru de dépression. En effet, un régime reposant sur la viande transformée, les sucreries, les céréales raffinées et les aliments gras peut augmenter le risque de dépression et engendrer une fatigue chronique. Toutefois, des études supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces conclusions.

D’un autre coté, la dépression peut être associée à certains troubles alimentaires (anorexie, boulimie…) qui contribuent à aggraver les symptômes dépressifs comme la fatigue.

Le stress

Le stress peut affecter les niveaux de sérotonine et de dopamine dans le corps. Or, ces deux neurotransmetteurs jouent un rôle essentiel dans la régulation de l’énergie de l’organisme.

Ainsi, l’exposition prolongée à des situations stressantes peut augmenter de manière significative le risque de développer un trouble dépressif majeur.

En outre, le stress prolongé peut provoquer des réactions inflammatoires qui épuisent l’organisme, et aboutissent à l’hypersomnie et à la fatigue.

La prise d’antidépresseurs

En agissant sur les neurotransmetteurs, les antidépresseurs contribuent à réguler l’humeur des sujets dépressifs. Néanmoins, comme tout médicament, les antidépresseurs ont des effets secondaires, et peuvent provoquer une fatigue chronique en cas de prise répétée

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

Qu’est-ce qui fragilise les ongles ?

Les ongles faibles sont un phénomène bien connu pour beaucoup de gens. Les ongles se …