Diététique : 4 conseils pour planifier une routine alimentaire saine

En matière d’alimentation, il est facile de renoncer aux habitudes saines par soucis de commodité. Lorsque la cuisine semble être une corvée, la tentation des plats rapides et de la malbouffe finit souvent par l’emporter.

Pourtant, le fait de planifier ses repas à l’avance permet de gagner du temps et de l’argent. Cette routine vous aide à consommer moins de calories, et permet de forger une relation saine avec la nourriture.

Si vous avez à cœur de mieux manger, voici 4 conseils pour mieux planifier une routine alimentaire saine.

1. Commencez par planifier quelques repas

Pour les néophytes, la planification des repas peut être une tâche fastidieuse. Commencez par sélectionner deux ou trois repas par semaine à préparer à l’avance. Il pourrait s’agir du repas de midi des enfants, ou du déjeuner habituellement englouti à la hâte dans la gargote du coin.

On suggère de consacrer une demi-journée à la préparation de ces repas, et de se fixer une limite de temps raisonnable pour faire les courses et la cuisine. Petit à petit, vous serez en mesure de planifier tous les repas de la semaine en un temps record.

2. Mangez équilibré

Pour chaque plat, établissez les bonnes proportions de nutriments en fonction de vos objectifs. Par exemple, si vous voulez perdre du poids, assurez-vous que votre repas comporte 25 % de protéines maigres, 25 % de glucides et 50 % de légumes non farineux. Le respect de ces proportions garantit à la fois la satiété et les bienfaits nutritifs.

Au fur et à mesure, vous pouvez augmenter la ration de légumes tout en réduisant les glucides. Ainsi, vous vous sentirez rassasié plus longtemps, tout en consommant moins de de calories.

3. Préparez des plats faciles à congeler

Même si vous cuisinez pour une ou deux personnes, il est judicieux de préparer suffisamment de nourriture pour obtenir des restes. En planifiant vos repas pour la semaine, privilégiez les plats qui seront faciles à congeler et à réchauffer.

Vous pouvez congeler les restes en portions individuelles. Ainsi, vous aurez toujours à votre disposition un choix varié de repas sains.

4. Faites-en une affaire de famille

Lorsqu’il s’agit de faire la cuisine, n’hésitez pas à faire participer votre famille. Ceci va favoriser une relation positive avec la nourriture et enraciner chez eux des habitudes alimentaires saines. D’ailleurs, les « mangeurs difficiles » auront davantage d’appétit s’ils participent eux-mêmes à l’élaboration des plats.

Faites de la préparation de repas un moment de détente à partager en famille.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

perte odorat covid-19

Conséquences de la perte de l’odorat causée par le COVID-19

La perte de l’odorat, appelée également l’anosmie, est l’un des symptômes du Covid-9 ou l’une de ses …