Vaccin grippal haute dose, le Efluelda®, est-il nécessaire ?

A trop vouloir faire bien on risque de faire mal. La précipitation est bien une mauvaise chose, surtout dans le domaine de la recherche scientifique et médicales. Un fond de 8 millions d’euros a même été mis en place pour les tests du XAV-19. Ces derniers seront pilotés dans un essai de phase 2 dans le centre hospitalo-universitaire de Nantes.

Des vaccins antigrippaux à haute dose sont préparés pour les personnes de + de 65 ans comme le Efluelda®. Cependant, ce vaccin a un modeste bénéfice sur la réduction des cas de grippe et des hospitalisations associées, bien qu’il soit reconnu par rapport aux vaccins trivalents à dose standard.

En effet, puisqu’il n’y a pas de données comparatives et d’études approfondies, les médecins ne peuvent pas confirmer ni évaluer l’efficacité clinique d’Efluelda® en comparaison avec les autres vaccins tétravalents.

Selon la HAS, ce vaccin comporte une dose 4 fois plus élevée en antigènes, c’est 60 µg d’hémagglutinine qu’il comporte par souche vaccinale comparé aux autres vaccins antigrippaux qui comportent 15 µg. cette différence vise à « contrecarrer l’immunosénescence liée à l’âge ».

Entre nécessité de se faire vacciner, le manque de tests et les effets indésirables, les médecins appellent à la vigilance et à encore faire des tests et des essais cliniques avant de prescrire le vaccin contre le covid-19.

À propos de 24 Medical News

Voir autre article

Les essais du vaccin COVID-19 d’Oxford passent à la troisième phase des essais sur l’homme

Les scientifiques du monde entier rivalisent d’efforts pour mettre au point un vaccin efficace et …