USA : La Covid-19 n’est pas un frein à la chirurgie esthétique

Les chirurgiens esthétiques américains l’affirment : l’épidémie de la Covid-19 n’a pas ralenti les demandes d’interventions de chirurgie esthétique. Mieux, elles ont augmenté.

C’est une information que nous livre le site américain abcnews.go.com. Les chirurgiens plasticiens américains notent une forte augmentation des demandes d’opérations.
Non seulement la demande ne s’est pas tarie au plus fort de l’épidémie-même si aux USA elle est encore très énergique- mais elle s’est accélérée avec le déconfinement.
La société américaine des chirurgiens plasticiens (American Society of Plastic Surgeons) note un regain des demandes pour la liposuccion et l’augmentation mammaire.
Mais l’intervention qui fait encore plus fureur est l’injection de Botox. 55% des chirurgiens outre-Atlantique indiquent que la demande pour des séances de Botox s’est accrue.
Ces même spécialistes de la chirurgie plastique rappellent qu’avant le coronavirus les injections de Botox étaient déjà l’une des opérations les plus sollicitées par les américains. En 2019, près de 8 millions d’injections de Botox ont été réalisées.

Comment expliquer ce phénomène ?

Pour les médecins américains, ce boom ou plutôt ce rebond de la demande en soins de chirurgie et de médecine esthétique est la conséquence du confinement.
Avec l’obligation de travailler depuis la maison et donc de participer à des réunions sur des outils comme Zoom, les gens ont encore plus saisi les défauts et les imperfections de leur physique.
Ces réunions en vidéo ont agi comme une loupe grossissante et ont donné envie à beaucoup d’américaines et d’américains de contacter un chirurgien.
Et puisque c’est d’abord leur visage que ces gens ont vu à gros traits, ils ont pensé en premier lieu aux solutions de lifting et de comblement offertes par les injections.

À propos de 24 Medical News

Voir autre article

masacre-clinique-pasteur

Mort d’une femme en Tunisie : les massacres de Med Assistance continuent

Malheureusement pour le tourisme médical en Tunisie, un autre drame, perpétré par la Clinique Pasteur, …