La télémédecine : La technologie de l’information au service de la médecine

Pendant cette pandémie mondiale, le confinement a contribué à l’apparition d’autres modèles de travail. Le télétravail, appuyé par les technologies médicales, a permis même aux médecins de suivre l’état de santé de leurs patients et de leur administrer les soins nécessaires.

Soigner autrement

Comme pour tout domaine, la médecine plus que tout autre domaine s’est trouvée face à un dilemme de la distanciation sociale. Les gens étaient cloîtrés chez eux et ne pouvaient se déplacer sauf pour les cas urgents. La télémédecine a permis d’apaiser les maux, de rassurer les patients tout en faisant un suivi post-thérapeutique.

Les médecins peuvent désormais donner un avis thérapeutique, de prescrire des soins ou de demander au patient de faire des analyses s’ils doutent de quoi que ce soit.

La loi française définit la télémédecine

Selon l’article 78 de la loi n°2009-879 du 21 Juillet 2009(Hôpital, patients, santé et territoires), la télémédecine a été définie dans l’article L6316-1 du code de santé publique.

Les actes de télémédecine définis dans le décret n°2010-1229 du 19 Octobre 2010 sont :

  • La téléconsultation
  • La télé-expertise
  • La télésurveillance
  • La téléassistance
  • La régulation

La télémédecine rentre même dans le top 6 des technologies incontournables pour concevoir un hôpital intelligent.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

Télémédecine : l’une des technologies d’un hôpital intelligent

L’utilisation de la télémédecine dans les hôpitaux est l’une des avancées technologiques les plus avantageuses …