Que dit la loi de la congélation des ovocytes ?

L’autoconservation des ovocytes en attendant de trouver le partenaire idéal est désormais non admise par le comité consultatif national d’éthique. Ce dernier a été décrié par le collectif des médecins qui condamne cet avis. Ils proclament la liberté individuelle de conserver ou non ses ovocytes.

Dans la même optique de pilules de contraception, la cryoconservation assure à la femme la liberté de choisir le bon moment pour enfanter sans être soumise à des pressions liés à son entourage ni à son âge.

La législation a dit son dernier mot, cette pratique est désormais tolérée uniquement pour raison médicale. C’est-à-dire, si la patiente subit un traitement pouvant entrainer une stérilité ou pour tout autre raison médicale, elle est tout à fait acceptée.

Au cours d’une tentative de procréation médicalement assistée, la congélation des ovocytes est une pratique répandue pur éviter de refaire une autre ponction si le premier essai a échoué.

À propos de Sophie

Je suis passionnée par la médecine esthétique, les actus des stars et toute nouveauté concernant la médecine. Je vous invite à consulter mes articles pour vous informer des dernières tendances sur la chirurgie esthétique, mais aussi sur tout ce qui relate la santé.

Voir autre article

Des lésions cardiaques durables observées chez les patients rétablis du coronavirus

Des chercheurs américains ont découvert que le Covid-19 peut être à l’origine d’inflammation et de …